Actualités
 

Accueil > Actualités

Actualités

Innover, oser, entreprendre avec passion

AS Entreprises adopte une nouvelle formule pour ses Rencontres Adhérents en proposant trois rendez-vous au choix. La création de valeur ajoutée, l’innovation, la démarche collective seront mises en avant au travers de tables rondes.

 Le magasin des Sacrés Fermiers à Cernay-lès-Reims a ouvert ses
portes en septembre 2015.

Chaque année, AS Entreprises organise des réunions d’hiver pour ses adhérents. "L’objectif de ces rencontres est de maintenir un lien de proximité avec nos adhérents", explique Thierry Fournaise, président délégué d’AS Entreprises. "C’est un lieu d’échanges dans lequel nous leur apportons de l’information mais surtout nous répondons à leurs questions et à leurs attentes". Cette année, le conseil des utilisateurs a souhaité changer la formule tout en gardant l’état d’esprit. Les réunions sont regroupées sur trois sites au lieu de sept les années précédentes. Outre la traditionnelle présentation de la nouvelle loi de finances, une table ronde sera proposée dans chacune des réunions.

Innover et entreprendre collectivement

"Dans un contexte économique de plus en plus compliqué, qui met à mal la rentabilité de nos entreprises, nous souhaitons que ces tables rondes donnent des pistes de réflexion à nos adhérents pour créer de la valeur ajoutée, en raisonnant autrement, en bousculant peut-être nos systèmes et nos stratégies d’exploitation, en ayant recours si possible à des solutions collectives, tout en restant pragmatiques", souligne Thierry Fournaise. Pour ce faire, AS Entreprises s’appuiera sur les compétences de ses conseillers, d’intervenants extérieurs et sur le témoignage d’adhérents. Une visite d’exploitation viendra compléter les échanges.

Trois tables rondes au choix

 La rencontre entre le vin et le tourisme s’est accélérée depuis le début des
années 2010 en France et en Champagne viticole en particulier.

La première réunion se tiendra à Vertus le 25 février et abordera les enjeux et perspectives de l’oenotourisme. "De plus en plus de touristes viennent dans nos campagnes et s’intéressent à nos métiers", remarque Thierry Fournaise. L’oenotourisme est un levier sur lequel les viticulteurs peuvent s’appuyer pour développer leurs ventes de champagne. Mais comment s’y prendre ? Quels types de touristes capter ? Quelles opportunités saisir et quelles perspectives de développement ? Autant de questions qui seront posées. Une dégustation de vins effervescents viendra clôturer la rencontre.

À Auve, le 26 février, c’est une forme originale d’exploitation qui sera décryptée : le regroupement de quatre exploitations historiques, un assolement en commun et la production d’énergie via la méthanisation. Ou comment une démarche collective permet de créer de la valeur ajoutée et de réaliser des projets qui n’auraient pu voir le jour en mode individuel. Après la visite du site, les participants pourront échanger avec les agriculteurs et les conseillers qui les ont accompagnés dans cette démarche.

À Cernay-lès-Reims le 28 février, il sera question de valorisation de produits grâce à des points de vente collectifs . Les présidents des magasins fermiers de Cernay-lès Reims et Châlons-en-Champagne témoigneront de leur expérience. Des accompagnateurs du projet et un élu local, initiateur du magasin de Cernay, apporteront également leur vision. Des réflexions à prendre en compte dans la mise en oeuvre de nouveaux projets, comme à Vitry-le-François par exemple. Une visite du magasin de Cernay viendra compléter la réunion.

"L’intérêt de ces trois sujets, c’est qu’ils montrent comment des exploitants font évoluer leur exploitation en s’adaptant à la Le magasin des Sacrés Fermiers à Cernay-lès-Reims a ouvert ses portes en septembre 2015. La rencontre entre le vin et le tourisme s’est accélérée depuis le début des années 2010 en France et en Champagne viticole en particulier.demande du consommateur et de la société. Et dans les trois cas, la dimension humaine est une des principales clés de la réussite des projets. C’est aussi ce que nous souhaitons montrer", conclut Thierry Fournaise. Les adhérents pourront assister à plusieurs réunions en fonction de leurs centres d’intérêt. 

Par Carole Meilleur et Catherine Misiolek
cmeilleur@fdsea51.fr

Retour
Retour